Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Vie Politique / La Déclaration de Politique Générale

Déclaration de Politique Générale

Honnelles est une commune où il fait bon vivre. Elle dispose d’atouts paysagers,touristiques et humains remarquables.

Le travail à accomplir par les autorités communales revêt donc une importance essentielle afin de créer de meilleures conditions de vie et de progrès économique au bénéfice de chaque honnelloise et chaque honnellois.

Le groupe socialiste estime avoir, durant la mandature écoulée, réussi des avancées significatives en matière de logement, d’environnement, de travaux et de tri de déchets ou encore d’actions sociales. Les résultats électoraux de ce 14 octobre ont très largement confirmé cette adhésion populaire à nos actions et à nos actes.

C’est pour cette raison que le groupe HONNELLES DYNAMIQUES (H.D.) a souhaité rejoindre le groupe PS majoritaire et ainsi poursuivre ensemble la collaboration entreprise durant la mandature écoulée. Le fait que ces deux groupes politiques travaillent ensemble depuis 12 ans permettra d’être fonctionnel immédiatement et d’intensifier les actions déjà initiées en matière de sécurité, propreté publique, enseignement, sport et solidarité sociale.

Les élus PS et HD s’engagent dès aujourd’hui à tout mettre en oeuvre pour stimuler l’activité économique, encourager les initiatives et ne laisser personne sur le bord du chemin.

PS et HD vont s’impliquer et faire en sorte que chaque honnelloise et chaque honnellois se sente bien là où il vit. De commun accord, ils vont poursuivre une politique de bonne gouvernance dans le respect de la diversité.

Tous les efforts et projets mis en chantier dans le futur auront constamment pour objectif final de favoriser l’intérêt général, le confort et la qualité de vie de nos citoyens ( Internet partout sur le territoire par exemple).

Notre programme a tenu compte des défis imposés par notre société actuelle auxquels nous devons faire face dans un cadre budgétaire défini. Nous pensons revenir, dans les mois à venir, à une autonomie financière totale. Autonomie perdue depuis plus de vingt ans. Le remboursement du CRAC est l’une de nos priorités.

Le résultat des urnes est sans appel. Chacun doit le savoir. Chacun devant tout assumer, y compris la défaite. Les électeurs ont parfois durement sanctionné certains au bénéfice de candidats et de listes ayant un programme et des projets d’avenir faisant la part belle à l’aménagement du territoire, aux finances et à la culture ou au sport. Mais une élection est faite de joies mais aussi de fractures et de blessures qui cicatrisent rapidement si la volonté est présente.

Dès aujourd’hui, notre volonté commune est d’ouvrir le débat à la minorité en pratiquant, sans retenue, une politique d’ouverture.

Nous sommes mandatés pour organiser des relations harmonieuses entre les différentes couches de la population honnelloise et aménager l’avenir dans l’intérêt du plus grand nombre.

La minorité, si elle le souhaite, a sa place aux côtés de la majorité dans ce beau projet en sachant toutefois que c’est le programme pour lequel nous avons été élus (PS et HD) qui sera appliqué et développé .Nous ne pourrons travailler avec ceux qui empruntent d’autres rives que celles de la rationalité.

Pour Honnelles, nous avons des idées, des projets et la ferme volonté de les réaliser.

Vous pouvez compter sur moi, mes équipiers et mes partenaires pour aller de l’avant. Je me refuse à porter en bandoulière les ambitions que j’ai pour l’entité honnelloise.

Je m’engage au nom de mes partenaires à ce que la fracture sociale qui se creuse chaque jour davantage soit mise sous le boisseau à travers nos actions et initiatives au sein du CPAS.

Sur base de l’expérience et des attentes de notre population, je vous dévoile en 17 thèmes le catalogue  que nous proposons d’appliquer et de mettre en oeuvre durant et pour la mandature à venir :

1. Administration et bonne gouvernance.

Le citoyen est en droit d’attendre de son A dministration un service de qualité. La majorité propose que chaque département de l’Administration Communale fasse l’objet d’une note méthodologique qui précisera les délégations et responsabilités confiées aux fonctionnaires. L’accent sera mis sur le service aux concitoyens avec, à l’étude, l’ouverture en soirée du service Population – Etatcivil.

Achat d’un chapiteau, bulletin communal plus fréquent, service de médiation entre voisins, clauses sociales et environnementales dans tous nos marchés publics, agrandissement de certains cimetières, campagne de stérilisation des chats errants, campagne de dératisation, installation de nouveaux panneaux lumineux, centralisation de tous les services du CPAS à Angre, partenariat avec la poste, statutarisation du personnel communal, site Internet de la commune plus attractif ou encore des espaces d’échanges avec le citoyen associé à notre réflexion, la concertation populaire sera mise en place chaque fois que des enjeux importants de société seront débattus.

Sans oublier le Plan Communal de Développement Rural, bel outil que la nouvelle majorité en place tient à promouvoir.

2. L’aménagement du territoire/environnement.

La sauvegarde des paysages, la conservation des haies vives et la limitation des zones constructibles sont nos priorités.

Une concertation populaire est envisagée afin d’élaborer une stratégie territoriale en sachant que dans ce domaine l’Administration Communale ne dispose pas de tous les éléments pour pouvoir inverser la tendance qui se dessine depuis 30 ans, à savoir la réduction de nos espaces verts au profit de l’habitat, en effet bien souvent notre rôle se limite à une instance d’avis.

Notre partenariat avec la CCATM sera amplifié. Nous exigerons des citernes pluviales pour les nouvelles constructions et des plantations indigènes.

De nouvelles poubelles seront installées et des zones récréatives seront mises à disposition de nos jeunes et nos moins jeunes. Les entrées des villages seront valorisées (bacs, bancs, fleurs, kiosques,..). Nous avons la prétention d’avoir la commune la plus fleurie de l’arrondissement en 2018.

Chemins au naturel, zone humide restaurée à Montignies-sur-Roc, lutte contre la berce du Caucase, projet RAVEL, propreté ou encore la mise en place d’un grand rallye pédagogique dans le village d’Onnezies sont quelques actions que nous allons développer en totale concentration avec mes amis du Parc Naturel des Hauts-Pays.

Certains conseillers au sein de notre assemblée se sont justement inquiétés de la disparition progressive des terres et prairies au bénéfice de constructions unifamiliales ou de logements groupés et le danger important que représentaient ces suppressions pour l’agriculture familiale.

Sachez toutefois que ce sont ces mêmes propriétaires terriens qui me sollicitent régulièrement pour transformer leurs cultures en terrains à bâtir et de modifier radicalement le plan de secteur.

3. Culture.

Notre défi est de définir une stratégie culturelle de grande qualité.

Notre projet Moneuse avec Mons 2015, notre centre culturel de Meaurain qui sera équipé, dans les années à venir, de toutes les infrastructures pour accueillir le public dans de bonnes conditions et les activités de notre nouvelle bibliothèque n’en sont que quelques illustrations.

Poursuivre la restauration de nos divers monuments et chapelles et soutenir nos activités culturelles déjà existantes sont nos priorités. Si le ministre concerné nous en donne les moyens financiers, nous terminerons les travaux de l’Eglise d’Angre.

La culture sera considérée comme outil de cohésion sociale.

Nous sommes convaincus que la citoyenneté active passe par le développement d’une politique culturelle de proximité. Nous disposons d’un tissu culturel remarquable : école de cirque, chorale, groupe théâtral et bien d’autres encore. Toutes et tous doivent être soutenus, encouragés et associés à nos projets.

4. Economie et emploi.

Le 4ème thème concerne notre vision de l’économie et de l’emploi à Honnelles.

Nous allons développer notre partenariat « Vallée des Jonquilles » à travers l’ADL qui va nous ouvrir de nouvelles perspectives économiques, touristiques et culturelles avec nos amis français.

Nous allons soutenir, renforcer et aider le commerce et l’artisanat honnellois. De nombreuses réunions avec nos artisans comme celle de déceler, par exemple, les faux billets en circulation.

Dans les années à venir, chaque village sera doté de panneaux reprenant toutes les activités commerciales.

Donner une nouvelle impulsion à notre ALE qui s’engourdit dans son succès et surtout créer une régie de quartier, gage d’emplois bienvenus sur le territoire honnellois.

Nous allons d’une manière générale développer une stratégie d’image qui nous fait cruellement défaut à ce jour.

5. Petite enfance et jeunesse.

En matière de petite enfance et de jeunesse, la majorité recherchera des subventions et autres aides financières notamment pour améliorer l’accueil de la petite enfance. Crèche ou MAC (Maison d’Accueil Communale) sont à l’étude.

Développer des aires de jeux pour nos jeunes avec un encadrement adéquat permettra d’investir l’espace public en toute sécurité et apportera – du moins nous l’espérons – une réponse partielle à la petite délinquance honnelloise.

6. Enseignement.

Notre enseignement, base de notre avenir, est une priorité pour la liste du Mayeur et Honnelles Dynamiques.

La formation scolaire est primordiale pour la structuration du jeune.

L’apprentissage des matières fondamentales par le biais du manuel scolaire sera privilégié.

Haro sur la photocopie !

Cercles de lecture, un grand projet bibliothèque et l’accueil d’artisans de la langue sont au menu de l’enseignement.

Professionnaliser les écoles de devoirs et sensibiliser les enfants à la différence font partie de nos objectifs.

Rénover certains bâtiments scolaires, moderniser nos cours de récréation (Athis) et mutualiser nos efforts pour offrir une alimentation la plus saine possible sont aussi dans nos cartons.

Nous voulons durant les six années à venir doper au sens noble du terme, notre enseignement.

Chacun sera sollicité. Equipes éducatives, directions et associations de parents se retrouveront autour de la table. Nous veillerons à ce que certaines associations de parents ne soient plus des officines politiques, comme nous l’avons vécu ces dernières années, mais de véritables outils au service des enfants.

Dans la mesure où nous décrocherons des subsides, les projets d’immersion linguistique seront multipliés.

7. Environnement.

Notre 7ème thème concerne l’environnement.

Nos priorités iront à la propreté, la continuité de l’entretien de nos voiries et rivières et la lutte contre les dépôts sauvages, souvent l’oeuvre d’une minorité d’inciviques.

La sauvegarde des paysages, la conservation des haies vives et la préservation du maillage écologique sont en première ligne dans notre programme.

Sans oublier de sensibiliser le Ministre à prolonger le Ravel jusqu’à la frontière française et lutter contre toutes les formes d’appropriation de l’espace public.

Chacun sait que je ne suis pas un homme des bois même si je suis un compagnon des forêts et donc savoir qu’1/4 du bois d’Angre est inaccessible au public est inacceptable et nous incite à réfléchir sur la position à adopter avec certaines officines naturalistes.

Néanmoins, le problème des éoliennes n’est pas nouveau.

Aujourd’hui, le décret wallon nous impose un devoir de réserve durant toute la période de l’étude d’incidence. Dans ce dossier, on a eu droit au comble du comble, à l’Everest du culot . Un mandataire communal a clairement exprimé en public son refus d’implanter des éoliennes sur le territoire de notre commune alors que sa société dans le même temps signait un contrat pour les 20 années à venir en cas d’implantation.

Pour ce dossier, le moment venu, chacun sera amené à prendre ses responsabilités et ce pour des décennies.

Le P.C.D.N. fait en ce moment l’objet d’une étude. Le temps venu, nous prendrons position quant à notre entrée dans ce plan communal de Développement Nature.

8. Finances

Un maître mot, gérer notre commune en bon père de famille.

Cependant, nous sommes tributaires de l’IPP, des finances régionales ou fédérales.

Si notre province, notre région, notre pays ont des problèmes financiers, immanquablement ces problèmes se répercuteront sur nos finances communales.

A ce jour, il est donc hasardeux de réaliser un plan budgétaire qui dépasse les 24 mois.

Cependant, nous avons la ferme volonté de quitter le giron du CRAC pour retrouver une autonomie communale perdue depuis belle lurette.

Les chancres, maisons abandonnées, taudis, demeures délabrées seront à l’avenir soumis à une taxe.

Le coût vérité des immondices, une augmentation exponentielle des décharges sauvages et l’augmentation du sac poubelle nous imposeront peut-être un réajustement de la taxe immondices dans les années à venir. Nous avons la taxe immondice la moins élevée de l’arrondissement.

Nous avons aussi le souhait de diminuer l’IPP durant la mandature à venir.

Pour la première fois depuis 30 ans nous élaborons un plan financier sur le moyen terme.

9. Logement.

En ce qui concerne le logement – création de nouveaux logements, nos 29 logements à Angreaux sont une totale réussite, mais aussi le développement d’une stratégie dynamique visant à identifier les chancres, les logements insalubres ou inoccupés et agir en conséquence pour les faire disparaître.

Des actions de prévention seront menées en matière de lutte contre le monoxyde de carbone.

10. Agriculture et monde agricole.

Nos agriculteurs sont les garants de notre environnement.

L’Administration Communale s’engage à les rencontrer, à dialoguer et à les aider mais sera très ferme lorsque les lois seront ouvertement bafouées, surtout lorsqu’il s’agit de voiries rendues impraticables par quelques agriculteurs, peu scrupuleux, mettant par leur inconscience la vie des automobilistes en danger.

De nouveaux livrets seront élaborés, en concertation avec le monde paysan, afin de présenter toutes les facettes d’un métier difficile et exigeant.

La promotion des produits agricoles sera elle aussi encouragée.

Nous étudions en partenariat, avec le PNHP, une action concrète liée au circuit court et une vitrine des produits locaux.

11. Personnes à mobilité réduite.

En ce qui concerne les moins valides, de nouvelles places de parking leur seront réservées.

Parallèlement, l’autorité communale veillera à rendre, progressivement, les bâtiments publics accessibles aux personnes à mobilité réduite (cimetières par exemple).

Nous allons accroître et diversifier à la bibliothèque l’offre de livres en braille ou encore en grands caractères.

12. Sécurité .

Le 12ème thème concerne la sécurité, la prévention et la sécurité routière.

Chaque citoyen doit pouvoir vivre en paix et en sécurité.

A Honnelles, nous devons assurer la liberté de mouvement à toute heure du jour ou de la nuit. La jouissance des espaces publics appartient à toutes et tous.

Les actions de prévention sont indispensables. Une visibilité policière dissuasive est primordiale. Augmenter les cameras mobiles, améliorer l’éclairage public, encourager et soutenir l’opération « Voisins Vigilants ». La majorité en place développera des procédures visant à une meilleure gestion des conflits localisés.

Les conseillers de la majorité ainsi que le président du Collège de Police auront comme objectif, entre autres, d’évaluer l’action de la Police de proximité.

Celle-ci sera plus présente sur le terrain. Le temps est venu de l’efficacité et des résultats.

Le chef de zone – manager moderne – devra satisfaire entièrement aux légitimes exigences de l’Administration Communale honnelloise.

En ce qui concerne la sécurité routière, la multiplication des panneaux « 50 », l’installation de ralentisseurs et divers aménagements pour réduire la vitesse des chauffards seront progressivement mis en place dès 2013.

Punir très sévèrement les pollueurs et les destructeurs. 2006 - 2012 a été la mandature de la prévention. La majorité en place s’accorde encore 1 an pour réduire les incivilités. Dès 2014, si rien ne change, le portefeuille des inciviques devra être très largement mis à contribution. Il est de même de la voirie qui est un bien collectif mis à disposition de chacun et non une zone de non droit où tout est permis. Nous avons la volonté de mettre en oeuvre une campagne de marquage de remorques.

13. Sport.

Pour les jeunes et moins jeunes, la pratique d’un sport est souhaitable pour l’équilibre personnel. C’est aussi un facteur de promotion de certaines valeurs.

C’est avec ce nouvel état d’esprit sportif que la nouvelle majorité va soutenir, voire augmenter, les subsides aux clubs locaux.

Le club de foot, délaissé depuis des années, fera l’objet de toute notre attention. Les démarches auprès des instances subsidiantes vont enfin être entreprises – que de temps perdu depuis l’achat du terrain en juillet 2011, l’étude de préfaisabilité va prochainement démarrer.

Nous allons remettre à l’honneur les mérites sportifs honnellois gommés depuis 2008 de l’entité honnelloise. Un agenda sportif tellement utile pour les nouveaux arrivants et qui n’a plus été remis à jour depuis 2007 est déjà en chantier.

Dans le strict respect des marchés publics en vigueur, l’infrastructure sportive « Complexe Sportif La Roquette » sera partiellement rénovée et la partie piscine enfin réaffectée, cette nouvelle zone enfin récupérée, servira à de nouvelles activités. Nous plaçons beaucoup d’espoir dans la nouvelle équipe qui va se mettre en place début 2013.

Le sport se pratique aussi dans les cours de récréation. Un important projet de réaménagement est à l’étude.

Nous allons encourager le sport de rue et créer des zones sécurisées à certains endroits de l’entité.

Le PISC à Angre, cette aire dédiée aux sports de plein air, va connaître une seconde jeunesse dans les années à venir. Dès 2013-2014, un dossier de subsidiation sera défendu auprès de la Communauté Française et de la Région Wallonne. Là aussi que de temps perdu, le projet était sur la table du collège communal depuis 2007.

14. Les Aînés.

Le diagnostic de la majorité PS, liste du mayeur et HD montre l’importance croissante du nombre de personnes pensionnées ou prépensionnées sur le territoire de notre entité.

La création d’un parc d’activité physique pour les seniors, l’organisation de voyages culturels ou festifs, la lutte contre l’isolement social et le soutien franc et massif à notre dynamique club des 3x20 ou encore au Conseil Consultatif des Aînés renforcera la participation des aînés dans la vie communale.

Nous souhaitons encourager, soutenir et favoriser le maintien à domicile des seniors en renforçant les services rendus auprès d’eux.

15. Le CPAS.

En évoquant les seniors, nous avons parlé de solidarité et d’actions sociales.

Le CPAS qui a déjà tellement innové sur notre territoire sera à nouveau très sollicité.

L’aide juridique, ou encore la mise en place d’un service de visites pour les personnes isolées, ne sont que quelques nouvelles propositions que nous réaliserons dans les années à venir.

Notre volonté est de remettre à l’emploi, via les services sociaux du CPAS, les personnes qui émargent au CPAS par la création de services adaptés.

Notre projet de centraliser tous les services du CPAS au lieu-dit «le partiau » prendra progressivement forme.

16. Tourisme.

Le tourisme doux, comme l’avait cité notre partenaire HD, constitue une réelle opportunité de développement économique pour notre commune rurale.

Nous nous devons de créer l’événement à travers des activités du style : « la fête aux villages », et concerts d’été.

Notre richesse patrimoniale doit être mise en exergue.

Nous allons accroître notre partenariat avec les commerçants et le tissu associatif honnellois. Une fois de plus, nous tendons la main au syndicat d’initiatives mais à force d’attendre la crampe me guette.

L’Administration Communale pense être le moteur d’une mutualisat ion de nos différentes ducasses et fera des propositions en ce sens.

Parc Naturel et ADL seront nos partenaires privilégiés en la matière.

La création d’une application mobile (IPhone, BlackBerry) regroupant nos différentes promenades est aussi envisagée.

17. Culte et travaux.

Nous terminerons par les lieux de culte qui constituent un patrimoine communal important et que nous devons sauvegarder et entretenir suivant les moyens financiers qui sont les nôtres.

Pour les travaux, la priorité sera accordée aux travaux de proximité (égouts, trottoirs (Angre déjà démarré), pistes cyclables, avaloirs, curage des fossés).

Lancés en 2006, nous allons à nouveau multiplier les partenariats avec les communes d’Hensies et de Quiévrain en achetant éventuellement en commun du matériel de voirie trop onéreux pour les finances communales (machine de traçage des routes, nacelle d’entretien,…)

Goutrielle, Chasse de la Motte, Grand Coron, Petit Coron font partie de nos priorités.

Une refonte totale de notre service travaux est programmée. Nous avons besoins de spécialistes, de chauffagistes, d’ébénistes et de menuisiers, de conducteurs d’engins de chantier. Le temps n’est plus au cantonnier peu qualifié. Les engins mécaniques performants ayant suppléé les travaux lourds.

Les exigences et les attentes du citoyen sont telles que nous devons professionnaliser ce service. Un maître mot: formation.

Nos deux chefs d’équipe à qui nous accordons notre entière confiance sont nos courroies de transmission en la matière.

 

Voilà, mesdames et messieurs, chers collègues, la déclaration de politique générale du groupe PS - HD pour la mandature 2012 – 2018.

Bien évidemment, je n’ai brossé ici que les grandes lignes de nos actions.

Nous avons de nombreux petits projets dans nos cartons.

Il était difficile de vous les présenter tous dans le temps que je m’étais fixé pour vous décrire notre programme. Bien évidemment, si l’opportunité d’un subside exceptionnel se présente pour un aménagement que nous n’avions pas prévu mais cela je suppose que vous l’avez compris si vous avez suivi notre action durant ces 6 années écoulées, nous l’accueillerons les bras tendus.

En effet, un programme est toujours un acte de circonstance, amendable et transformable, en un mot : perfectible.

Tout le contraire d’un dogme figé, immuable et imposé. En 2006, notre programme était ambitieux, il l’est à nouveau en 2013. La commune est un projet collectif essentiel, une manière de réunir les gens autour d’un même héritage de valeurs communes et d’un véritable projet d’avenir. A nous de fournir les idées nouvelles dont notre commune a besoin. La période, vous en conviendrez, les réclame.